Tatouages femmes enceintes

Femme enceinte

Quel que soit le stade de grossesse, la réalisation d’un tatouage ne sera pas possible.

Premièrement : votre état de santé.
En effet, lors de la grossesse, la femme enceinte subit une baisse d’immunité. En se faisant tatouer, il y a un risque infectieux plus important chez la future maman. Et enceinte, de façon générale, les spécialistes recommandent de limiter au maximum la prise de médicament. Et la prise d’antibiotique est elle fortement déconseillée.
Même si nous respectons à 100 % les normes d’hygiène, vous risquez donc de vous exposer à une infection en raison de cette baisse d’immunité.

Deuxième facteur à risque : le stress. Si l’on a du mal à évaluer son impact pendant la grossesse, il est conseillé aux femmes enceintes d’éviter toute source d’angoisse. Or, un tatouage n’est pas un acte anodin, et le moment de passer à l’acte est souvent fortement anxiogène.

Enfin, dernier argument la douleur provoquée par le tatouage. Les spécialistes sont certains que le fœtus ressent la douleur que subit la maman et selon sa taille et son emplacement sur le corps, un tatouage peut-être quelque chose de douloureux.

Allaitement

Le SNAT (Syndicat National des Artistes Tatoueurs) évoque la problématique liée aux nanoparticules présentes dans les encres de tatouage. La probabilité de transmission dans le lait maternel reste théoriquement très faible. Mais il n’est pas totalement inexistant.

La Leach League France affirme qu’avoir un tatouage, y compris sur le sein, n’a aucun impact sur l’allaitement, ce que confire le SNAT. Il faut toutefois éviter de se faire tatouer au moment de l’allaitement à cause d’une éventuelle réaction aux produits ou à une surinfection qui pourrait se développer.

Leave a Reply