TATOUAGES & PIERCING VEGAN

Chez Karbone, nous utilisons 100 % de produits vegans

L’affirmation de tatouages ou piercings dits “vegans” est aujourd’hui monnaie courante et intrigue bon nombre de tatoué.e.s.
Qu’en est-il donc de cette affirmation ? Suffit-il d’utiliser des encres vegans pour dire qu’on fait des tatouages vegans ? Qu’ont les encres vegans de différent par rapport aux autres encres ?

Chez Karbone, nous avons fait le choix de ne pas nous limiter aux produits utilisés pour la séance de tatouage ou de piercing, tous nos produits pour vous tatouer et vous piercer, mais également tous les produits pour nettoyer le studio sont vegans. Il nous a fallu considérer chaque produit, chaque processus, pour être sur.e.s qu’il correspondait à notre éthique. Aujourd’hui, que ce soit pour le nettoyage du studio, la désinfection et la stérilisation du matériel ou des postes de travail, tout le processus de tatouage et de piercing, 100% de notre démarche est vegan et nous restons attenti.f.ve.s à toujours l’améliorer et le perfectionner.

Quelle est cette éthique vegan ?

Les artistes Louve et Kalawa, fondateurs du Studio Karbone, ont adopté un mode de vie vegan depuis de nombreuses années et n’imaginaient pas ne pas l’appliquer dans leur travail. Un mode de vie vegan implique de tout mettre en oeuvre pour éliminer la souffrance animale de son quotidien. Mais quelle est la justification d’une telle démarche ? Selon les individus ces justifications peuvent bien sûr varier mais on retrouve deux grands piliers communs à la plupart des cas :


* Une justification morale : Les vegans considèrent souvent qu’on ne devrait pas faire de différences de traitements entre les individus, quelle que soit leur espèce. Cela revient à accorder une grande attention à ne pas causer de torts, de souffrance ou même la mort aux animaux pour notre confort ou notre consommation. Nous pouvons vivre confortablement sans avoir à blesser ou tuer les animaux, ces souffrances sont donc inutiles et n’ont pas de justification morale. La définition du veganisme par Wikipedia ici


* Une justification écologique : L’élevage, c’est désormais un fait vérifié et chiffré est une véritable catastrophe environnementale. Que ce soit pour les ressources d’eau, l’occupation des sols, la pollution des nappes phréatiques ou l’émission de gaz à effet de serre, l’élevage est une des activités humaines avec le plus fort impact sur notre planète et le réchauffement climatique. Certains études vont même jusqu’à affirmer que l’élevage génère jusqu’à 51% des gaz à effet de serre, ce qui en ferait la cause numéro 1, loin devant les transports par exemple. Aujourd’hui, de nombreux rapports, y compris ceux de l’ONU, préconisent de végétaliser notre alimentation pour avoir un impact positif sur l’environnement. Un article complet sur ce sujet ici

Mais qu’est-ce qui n’est pas “vegan” dans le tatouage ou le piercing ?

Comme pour les produits cosmétiques, il se peut que les produits soient testés sur les animaux, et /ou contiennent des matières animales. C’est le cas des encres, des antiseptiques, des crèmes de soin et de la totalité des produits qui rentrent en jeu dans le processus.
Tous les produits que nous utilisons sont vegans, ce qui signifie que ces produits ne contiennent pas de matières d’origines animales, et que ni les ingrédients, ni la formule finale ne sont pas testés sur les animaux.


Voici les ingrédients que les encres peuvent contenir :

-Du charbon, obtenu à partir d’os d’animaux calcinés. C’est aussi ce que l’on appelle le « noir animal).
-De la caséine qui est une protéine issue du lait et qui est couramment utilisée dans la fabrication des gants en latex. Nous avons choisi pour le piercing, des gants stériles en latex ne contenant pas de caséine.

-De la gomme-laque, créée à partir de résine sécrétée par des vers asiatiques ;

-De la gélatine, fabriquée à partir de peaux, d’os et de carcasses animales bouillies. On en trouve notamment dans les bonbons.

-Ou encore de la glycérine. Celle-ci peut être d’origine végétale ou animale. Les industriels ont tendance à privilégier la glycérine d’origine animale pour son coût plus faible.

On nous demande souvent si la qualité des encres vegans est la même que les autres encres.
Enfait, contrairement aux idées reçues, beaucoup d’encres normées CE sont vegans. Nous utilisons des marque leaders du marché, qui ont fait leurs preuves sur leur qualité et leur durabilité.

Autre point à surveiller pour les vegans : le papier transfert, utilisé pour « décalquer » le dessin sur la peau avant de le réaliser. Ce papier contient parfois de la lanoline. Egalement appelée « cire de laine », il s’agit d’une graisse obtenue par purification et raffinage du suint (la graisse qui recouvre la toison des animaux à laine). Là encore, des alternatives véganes existent.

Tattoos & piercings don’t hurt… animals

On le voit, il ne suffit pas d’utiliser des encres vegan pour affirmer que l’on fait du tatouage vegan, il en va de même pour le piercing. Nos protocoles impliquent de nombreux produits qu’il faut surveiller, étudier et sourcer afin garantir un processus exluant toute exploitation et souffrance animale. C’est un travail long et fastidieux, il faut régulièrement appeler les laboratoires pour vérifier avec eux la composition de leurs produits et demander des fichiers techniques. Ce travail de veille doit être maintenu et amélioré sans cesse, la formulation des produits peut changer, on peut en intégrer de nouveaux dans le protocole ou changer de marque. Vegan n’est pas un label qu’on peut apposer une fois pour toute sur une méthode de travail mais un effort maintenu sur le long terme pour garantir des tatouages et piercings sans souffrance animale et meilleurs pour l’environnement.

 

 

Comments are closed