Tatouage Handpoke

Qu’est-ce que le handpoke ?

Littéralement “hand” main, “poke” petit coup, “donner des petits coups à la main”. Le handpoke c’est tatouer à la main sans machine, point par point. 
Contrairement au dermographe, c’est le mouvement de la main du tatoueur qui va créer les allers-retours de l’aiguille.

Pourquoi choisir le handpoke ?

Le handpoke peut être un choix, tout d’abord pour l’expérience en elle même. En effet, c’est un retour aux anciennes techniques de l’art ancestrale du tatouage qu’il est intéressant de découvrir. 
Le handpoke est aussi mieux adapté pour certains emplacement. Du fait que la technique de pique est plus douce, elle convient mieux aux emplacements délicats tel que les oreilles, les mains, et les pieds par exemple.

Adapté à toutes les pièces ?

Malheureusement non, le handpoke ne sera pas adapté à toutes les pièces.
Tout d’abord, la durée. Il sera 3 voir 4 fois plus long de réaliser une pièce au handpoke, qu’au dermographe. De ce fait, il sera difficile de réaliser de grandes pièces avec cette technique. Les aplats noirs seront aussi très longs à réaliser via cette technique.
Généralement, le handpoke est parfait pour des pièces en linework, en dotwork, ou avec peu de remplissage.

Plus mal ou moins mal ?

On dit souvent que le handpoke est plus “doux” pour la peau car au lieu d’avoir une machine qui enfonce plusieurs aiguilles d’un coup à toute vitesse, il n’y a qu’une aiguille qui vient percé la peau. La douleur est donc moindre.
C’est l’action répété au même endroit qui peut sensibiliser la zone, mais c’est réellement moins douloureux. 

La cicatrisation

Le handpoke étant moins agressif pour la peau, la cicatrisation de ce fait plus « rapide ». Cela n’empêche pas que les soins seront les mêmes, et sur la même durée, que pour un tatouage réalisé au dermographe. 

Leave a Reply